mardi 23 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

La Russie salue le départ d’un premier navire céréalier ukrainien

Moscou, 1 août (Prensa Latina) Le porte-parole de la présidence russe, Dmitry Peskov, a assuré que son pays saluait le départ aujourd’hui du premier vraquier transportant des céréales ukrainiennes du port d’Odessa.

« Le départ du premier navire est un développement très positif. C’est une bonne occasion de tester l’efficacité des mécanismes convenus lors des négociations d’Istanbul », a manifesté le porte-parole aux journalistes.

Peskov a exprimé l’espoir que tous les acquis des négociations quadripartites soient menés à bien.

Auparavant, le département des communications stratégiques des forces armées ukrainiennes avait confirmé l’information selon laquelle le premier navire avait quitté le port d’Odessa pour la Turquie.

Le ministère turc de la défense a  par ailleurs signalé l’incident, ajoutant qu’il s’agissait du cargo sec Razoni, battant pavillon de la Sierra Leone, qui transporte plus de 26 000 tonnes de céréales et se dirige vers le port libanais de Tripoli.

Plus tôt dans la journée, on a appris que la première caravane de céréales ukrainiennes sera composée de 16 vraquiers et sera accompagnée de drones, ce qui permettra aux représentants du centre de coordination conjoint d’Istanbul de surveiller le passage des navires à l’aide de satellites.

Le 22 juillet, la Russie, la Turquie, l’Ukraine et les Nations unies ont signé un accord visant à débloquer l’exportation de céréales et d’engrais ukrainiens au milieu des hostilités.

Les représentants du gouvernement de Kiev ont paraphé un document similaire avec les représentants d’Ankara et des Nations unies.

En parallèle, la Russie a créé un mémorandum avec l’organisme international pour aider à exporter les engrais et les produits agricoles russes vers les marchés internationaux.

Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a annoncé la création du Centre commun de coordination pour assurer la sécurité des vraquiers naviguant depuis les ports ukrainiens.

jcc/jf/odf

EN CONTINU
notes connexes