samedi 20 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Le centre de neurosciences de Cuba contribue aux services de soins de santé

La Havane, 1 août (Prensa Latina) Le Centre cubain des neurosciences (Cneuro) travaille actuellement sur plusieurs projets visant à fournir des équipements qui contribueront à améliorer les services de santé et la qualité de vie des patients souffrant de certaines maladies.

Ernesto Velarde, chef du département électronique de l’organisation, a déclaré à Prensa Latina qu’ils travaillaient sur un dispositif de stimulation neuro-thérapeutique pour les épileptiques appelé Estep.

« L’étude avec le dispositif est toujours en cours,  mais après un petit test chez 18 personnes, nous avons obtenu des résultats prometteurs ».

Il a dit qu’un grand groupe de personnes souffrant d’épilepsie réfractaire, caractérisée par une faible réponse aux médicaments, réagissait plutôt à la stimulation électrique du nerf vague.

Il s’agit d’un outil à fort potentiel car, même s’il devra être testé dans un autre essai, nous pensons qu’il pourrait peut-être être utilisé pour réduire les doses chez les patients qui répondent aux médicaments prescrits mais dont les effets indésirables sont nombreux.

Ils ont également pour objectif de présenter d’ici la fin de l’année ou le début de l’année prochaine les conclusions de l’étude menée avec le dispositif, dont l’utilisation est en ce moment testée à l’Institut de neurologie et de neurochirurgie.

Le Cneuro est en outre impliqué complètement dans l’introduction dans le système de santé d’Infantix, le procédé de dépistage néonatal des déficiences auditives et visuelles.

L’appareil, déjà approuvé par le Centre de contrôle d’État des médicaments, des équipements et des dispositifs médicaux, possède des enregistrements pour chacun des trois tests qu’il effectue.

Selon M. Velarde, cet outil vise à renforcer les soins primaires pour les nouveau-nés et à ne référer que les enfants souffrant de handicaps tels qu’une perte d’audition.

Un autre projet sur lequel nous travaillons est un tomographe à impédance électrique, conçu à l’origine pour traiter le Covid-19.

Celui-ci est utilisé pour surveiller la fonction pulmonaire des patients admis en soins intensifs, contrôler la ventilation, et ils ont l’intention de le soumettre pour enregistrement à la fin de cette année.

Le chercheur a fait mention des améliorations en cours pour obtenir une version mise à jour d’un électrodiomètre, les travaux de fabrication d’un moniteur du nerf facial, largement utilisé en chirurgie, et les premières démarches pour obtenir le premier implant cochléaire cubain.

jcc/jf/ifs


 

EN CONTINU
notes connexes