mardi 16 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Un tribunal russe condamne une joueuse de basket-ball nord-américaine

Moscou, 4 août (Prensa Latina) Un tribunal de la ville russe de Khimki a condamné aujourd’hui la joueuse de basket-ball nord-américaine Brittney Griner à neuf ans de prison pour contrebande d’huile de cannabis. 

Au cours de l’audience, la procureur s’occupant de l’affaire a fait observer qu’aucune circonstance aggravante ou atténuante n’avait été établie au cours de l’enquête, tout en précisant que 0,702 grammes de cette substance ont été trouvés dans les bagages de l’athlète lors de son arrestation à l’aéroport international de Sheremétievo à Moscou le 17 février dernier.

Les détails du procès publiés par la chaîne RT indiquent qu’en plus de sa peine de prison, l’athlète devra payer une amende d’un million de roubles (plus de 16.500 dollars nord-américains).

La joueuse a plaidé coupable le 7 juillet, tout en affirmant qu’elle n’avait pas l’intention de commettre un délit. Suite au jugement d’aujourd’hui, Griner peut contester sa sentence ou demander la clémence.

L’avocate de Griner, Maria Blagovólina, a pour sa part déclaré à la cour que sa cliente avait apporté ces substances illicites en Russie par erreur en raison du stress dû à la « situation générale de tension dans le monde ».

La semaine dernière, il a été rapporté que la Maison Blanche a offert au Kremlin d’échanger Griner et Paul Whelan, un ex-marine condamné par Moscou pour espionnage, contre le citoyen russe Victor Bout, accusé de trafic d’armes et condamné en 2012 par les tribunaux nord-américains à 25 ans de prison.

À cet égard, le ministère russe des Affaires étrangères a confirmé que les gouvernements russe et nord-américain ne sont toujours pas parvenus à un accord sur l’échange de prisonniers.

Tout au long de sa carrière dans l’équipe américaine, Griner a remporté deux fois l’or de la Coupe du monde de basket-ball (2014, 2018), tout comme lors des Jeux olympiques de 2016 et de 2020.

Lors de son arrestation, la joueuse était membre de l’équipe d’UGMK de la ville russe d’Ekatérinbourg.

peo/jcm/odf 

EN CONTINU
notes connexes