vendredi 12 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

La décision d’un tribunal britannique sur l’or vénézuélien est répudiée en France

Paris, 5 août (Prensa Latina) Les mouvements et groupes de solidarité franco-latino-américains dénoncent la décision d’un tribunal britannique qui refuse au Venezuela l’accès aux réserves d’or déposées à la Banque d’Angleterre, souligne vendredi l’ambassade du pays sud-américain.

Dans un communiqué, le bureau diplomatique précise qu’une déclaration demandant la restitution des ressources détenues par le peuple vénézuélien, déjà souscrite par plusieurs associations sur le sol français, était ouverte à la signature en ligne.

Le texte désavoue la décision du 29 juillet de remettre les réserves d’or à une « marionnette criminelle qui n’a aucune légitimité, ni devant le peuple vénézuélien ni devant le monde ; un laquais de Washington qui a même ouvertement appelé à une intervention militaire étrangère dans son pays ».

La justice britannique, par la voix de la juge Sara Cockerill, s’est prononcée en faveur de la « directive ad hoc » de la Banque centrale du Venezuela (BCV) nommée par l’ancien député de l’opposition Juan Guaidó, autoproclamé président par intérim de la nation sud-américaine en comptant sur le soutien des États-Unis.

À cet égard, la directive légitime de la BCV a condamné l’opinion assujettie aux décisions de politique étrangère du Royaume-Uni et a communiqué la transgression des pouvoirs constitutionnels et légaux de cette institution.

Le communiqué diffusé en France met en garde contre le précédent dangereux et alarmant de la position annoncée par Cockerill de non-respect du droit international incitant au pillage des richesses du peuple vénézuélien.

La décision du tribunal britannique vient s’ajouter au large éventail des attitudes malveillantes  mises en œuvre depuis plusieurs années pour asphyxier le peuple et le gouvernement du Venezuela.

jcc/rgh/wmr

EN CONTINU
notes connexes