mardi 16 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Les forces israéliennes ont tué 132 Palestiniens depuis le début de l’année

Ramallah, 11 août (Prensa Latina) Les forces de sécurité israéliennes ont tué 132 personnes depuis début 2022, y compris des femmes et des mineurs, a dénoncé aujourd’hui le Ministère palestinien de la Santé.

L’institution a publié les noms de tous les Palestiniens tués par les attaques des troupes de Tel-Aviv, 82 d’entre eux résidant en Cisjordanie et les 50 autres dans la bande de Gaza.

Elle a précisé que la plus jeune victime était Jamil Najm al-Din Jamil Najm, âgé de 4 ans, et le plus âgé Omar Abdel-Majid Asaad, de 80 ans.

Vendredi dernier, l’armée israélienne a lancé une vague de bombardements contre l’enclave côtière de Gaza, laquelle a duré 66 heures, tuant 47 Palestiniens, dont 16 mineurs.

Le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (Unicef) a dénoncé cette semaine le nombre élevé d’enfants et de jeunes tués par les forces israéliennes.

« Chaque enfant a droit à la vie, à être protégé et à ne plus être exposé à la violence », a rappelé l’Unicef.

Selon le Ministère palestinien de la Santé, en 2021 les troupes de l’État voisin ont tué 355 personnes, dont 87 mineurs, 60 femmes et 18 personnes âgées, et en ont blessé 16 000.

peo/mgt/rob 

EN CONTINU
notes connexes