samedi 20 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Cuba Coopération France lance un projet de soutien au sport cubain

Paris, 12 août (Prensa Latina) L’association Cuba Coopération France (CubaCoop) a fait le point vendredi sur l’avancement d’un ambitieux projet de soutien au sport sur l’île ; l’initiative comprend la préparation d’athlètes pour les Jeux olympiques de Paris-2024.

Dans une interview accordée à Prensa Latina, le vice-président de l’organisation, Manuel Pascual, a expliqué que plusieurs disciplines étaient incluses dans l’agenda, dont certaines avec des dates concrètes et d’autres encore en phase de coordination.

Selon le responsable du projet, maintes fédérations françaises ont été contactées. Cette étape préalable a été précédée de conversations auprès des maires des villes en vue d’étudier les possibilités d’accueillir des athlètes cubain.

« À l’heure actuelle, l’accent est mis sur Paris-2024, mais ces jeux sont un événement éphémère. Notre vision à CubaCoop est donc d’aller beaucoup plus loin au moyen des échanges dans le domaine entre les deux pays avant et après l’événement, sous les cinq anneaux », a-t-il déclaré.

En France, 25 communes sont dorénavant prêtes à accueillir les athlètes cubains qualifiés pour le grand événement sportif mondial qui sera organisé dans la capitale parisienne pour la troisième fois de son histoire, après celles de 1900 et 1924.

Pascual a souligné que leur arrivée avant le début des Jeux olympiques signifiait la possibilité pour eux de s’entraîner, en lice avec les jeunes de la région et de s’adapter au décalage horaire.

« Nous avons déjà eu une expérience positive cette année après l’arrivée en France en février des équipes masculine et féminine de judo de Cuba, ayant éprouvé des entraînements de base et participé tant au Grand Chelem de Paris, comme à d’autres compétitions européennes ».

« Nous envisageons la participation du taekwondo des deux sexes à un tournoi à Paris en novembre et la venue de l’équipe de boxe des jeunes pour s’entraîner en vue du championnat du monde de la catégorie à Alicante (Espagne) au mois de novembre », a-t-il ajouté.

Selon le vice-président de CubaCoop, le basket-ball, le triathlon et l’escrime sont d’autres disciplines prévues dans le projet pendant que les discussions se poursuivent avec les fédérations locales pour élargir les relations.

Pascual a considéré que l’île la plus grande des Antilles se heurtait en définitive à un panorama tendu, marqué par les difficultés économiques dérivées du blocus des Etats-Unis, la marchandisation globale du sport, le départ des athlètes vers des pays tiers et le soutien des entraîneurs à d’autres pays, ce qui devient un défi incontournable pour maintenir ses résultats congruents.

jcc/rgh/wmr

 
EN CONTINU
notes connexes