jeudi 25 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Des bombardements turcs provoquent le déplacement de civils en Syrie

Damas, 16 août (Prensa Latina) Des bombardements continus d’artillerie et de roquettes par l’armée turque ont provoqué une nouvelle vague de déplacements dans le nord-est de la Syrie, selon des informations fournies à l’agence de presse nationale SANA.

Les intenses attaques de l’armée d’Ankara et des groupes armés locaux opérant sous son commandement sur la ville de Derbassieh et les villages voisins dans le nord de la province de Hasakeh ont forcé des milliers de civils à quitter leurs foyers et à se diriger vers des zones sûres vers le sud, selon les mêmes sources.

Ces actions hostiles ont provoqué des dommages matériels aux maisons et aux biens civils, tandis que certains villages ont été laissés pratiquement vides par crainte de nouveaux bombardements.

L’armée turque a intensifié ses actions suite aux déclarations du président Recep Tayyip Erdoğan, dans lesquelles il a confirmé l’intention de son pays de contrôler une bande frontalière de 30 kilomètres de profondeur en territoire syrien, et ce sous prétexte d’éliminer la menace des milices kurdes.

Depuis 2018, les militaires turcs et les groupes armés illégaux dans la région ont réussi à contrôler de vastes zones dans les provinces d’Idlib, d’Alep, de Raqa et de Hasakeh grâce à trois opérations appelées Rameau d’olivier, Fontaine de paix et Bouclier de l’Euphrate.

peo/ssa/acl/fm

EN CONTINU
notes connexes