dimanche 21 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

L’Église épiscopale expulse un religieux haïtien soupçonné de trafic d’armes

Port-au-Prince, 20 août (Prensa Latina) L’Église épiscopale d’Haïti a confirmé que le prêtre Frantz Cole, soupçonné de trafic d’armes et de munitions, a été relevé de ses responsabilités au sein de ses institutions.

Le comité permanent de l’entité a réaffirmé n’avoir aucun rapport avec la cargaison confisquée à la mi-juillet dans le port de la capitale, qui contenait environ 20 000 cartouches de divers calibres, une centaine de chargeurs et une vingtaine d’armes automatiques, et qui était prétendument destiné à l’organisation religieuse.

Dans un communiqué, l’Église épiscopale a annoncé qu’elle ne mettrait pas ses avocats à la disposition du prêtre et que celui-ci avait été démis de ses fonctions de secrétaire exécutif diocésain et de prêtre en charge de la paroisse Notre-Dame de l’Annonciation à Bolosse.

La décision, a-t-elle affirmé, a pour but de contribuer au progrès de l’enquête, tout en demandant le respect des droits du père Frantz Cole garantis par la Constitution et les lois haïtiennes et internationales.

Mercredi, la police a arrêté le religieux et l’a accusé de trafic d’armes et de munitions, de contrebande et d’enrichissement illicite.

Il a également été inculpé d’évasion fiscale et de blanchiment d’argent résultant d’infractions graves, a précisé une note de l’institution.

peo/jcm/Ane

EN CONTINU
notes connexes