mercredi 24 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

L’Espagne et d’autres partenaires jugent inacceptables les raids israéliens

Madrid, 20 août (Prensa Latina) L’Espagne et plusieurs de ses partenaires européens ont exprimé aujourd’hui leur inquiétude au sujet des raids israéliens menés le 18 août dernier dans le cadre d’une réduction de l’espace de la société civile palestinienne.

« Nous sommes profondément préoccupés par les raids qui ont eu lieu dans la matinée du 18 août, dans le cadre d’une réduction préoccupante de l’espace réservé à la société civile dans les territoires palestiniens occupés. Ces actions ne sont pas acceptables », peut-on lire dans la déclaration diffusée ici par le Ministère des Affaires étrangères espagnol.

Le texte, auquel souscrivent également les Ministères des Affaires étrangères de Belgique, du Danemark, de la France, d’Allemagne, d’Irlande, d’Italie, des Pays-Bas et de la Suède, déplore la « réduction progressive de l’espace civil dans les territoires palestiniens occupés ».

« C’est toujours un sujet de préoccupation. Nous restons fermes avec les ONG pour défendre le droit à la liberté d’expression et d’association dans les territoires palestiniens occupés », ont-ils manifesté.

Le communiqué souligne en outre qu’une « société civile libre et forte est indispensable pour promouvoir les valeurs démocratiques et pour une solution à deux États ».

Enfin, il rappelle qu’il a été indiqué le 12 juillet dernier qu’ « aucune information substantielle n’a été reçue d’Israël justifiant de revoir notre politique envers les six ONG palestiniennes (visées par Tel-Aviv) sur la base de la décision israélienne de désigner ces ONG comme organisations terroristes ».

peo/mem/ft 

 
EN CONTINU
notes connexes