lundi 22 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Sánchez entreprend une tournée en Colombie, en Équateur et au Honduras

Madrid, 23 août (Prensa Latina) Le président du gouvernement espagnol, Pedro Sánchez, a entrepris aujourd’hui une tournée jusqu’au 26 août prochain par laquelle il se rendra en Colombie, en Équateur et au Honduras, ont indiqué des sources officielles.

Selon le Palais de la Moncloa, le voyage de Sánchez vise à renforcer les relations avec ces pays, tout en servant de promotion pour le positionnement des entreprises espagnoles et de nouvelles perspectives commerciales.

À cet égard, l’intérêt de l’exécutif est clair, avec une délégation qui comprend également la ministre de l’Industrie, du Commerce et du Tourisme, Reyes Maroto, et un groupe d’hommes d’affaires d’Indra, OHL, Sacyr, Navantia, Llorente et Cuenca.

En outre, la Confédération espagnole des organisations d’entreprises, la Chambre de commerce et l’Agence espagnole de coopération internationale pour le développement (Aecid) participeront au déplacement.

Sánchez rencontrera le nouveau président de la Colombie, Gustavo Petro, à la Maison de Nariño, et la chef d’État du Honduras, Xiomara Castro, tous alignés de gauche.

En Colombie, l’Espagne a déjà une forte présence, avec des investissements de plus de 26 milliards d’euros et la participation d’environ 800 entreprises, ce que le dirigeant espagnol tentera de renforcer avec Petro.

Madrid et Bogotá s’accordent également sur les priorités du président colombien quant à la lutte contre le changement climatique et la constructions d’infrastructures.

Sánchez visitera le Centre de la Mémoire, la Paix et la Réconciliation en Colombie, un geste de soutien au processus de paix avec la guérilla dans le pays sud-américain.

En Équateur, une réunion d’affaires sera également organisée et Sánchez rencontrera le président Guillermo Lasso, qui entretient d’excellentes relations avec l’Espagne.

À Tegucigalpa, le chef de gouvernement espagnol dirigera un déjeuner avec des hommes d’affaires et tiendra un entretien avec la mandataire Xiomara Castro, une volonté des deux parties d’accroître les liens de coopération et d’échange.

Sánchez, selon des sources officielles, profitera de ces visites pour accroître les contacts en vue de sa présidence tournante espagnole de l’Union européenne (UE) au second semestre 2023.

L’un de ses projets est de parrainer un sommet de l’UE avec la Communauté des États d’Amérique latine et des Caraïbes (Celac), qui serait le premier depuis 2015.

De même, l’Espagne avancera sa volonté de donner la plus grande pertinence possible au Sommet ibéro-américain qui se tiendra en République dominicaine en mars.

peo/livp/mem/ft

 
EN CONTINU
notes connexes