jeudi 18 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

La Colombie fait don de peau pour aider les personnes touchées par l’incendie à Cuba

Bogota, 24 (Prensa Latina) Le gouvernement de la Colombie et sa capitale ont fait don de trois mille centimètres carrés de peau à Cuba en guise de solidarité pour aider à la récupération des patients touchés par l’incendie de la ville de Matanzas.

Dans un acte symbolique, la livraison a eu lieu en présence de la ministre colombienne de la santé, Carolina Corcho, de l’ambassadeur cubain, Javier Caamaño, du directeur de l’Institut des sciences, de la biotechnologie et de l’innovation en matière de santé (Idcbis), Bernardo Camacho, du secrétaire à la santé du district de Bogota, Alejandro Gómez, autant que de scientifiques et d’autres personnes.

En adresse à Prensa Latina, le ministre de la santé a rappelé que le peuple et le gouvernement cubains avaient toujours fait preuve d’une solidarité respectueuse vis-à-vis de la Colombie, comme dans le processus de paix.

« Bien sûr, dès que nous avons appris la tragédie de Matanzas, nous avons mobilisé nos ressources sur la base de nos connaissances scientifiques, pour soutenir le peuple cubain avec ce que nous pouvons collaborer ».

« Nous voulons que ce soit l’occasion d’entamer un dialogue avec le monde scientifique de Cuba qui a construit une souveraineté en matière de santé, de produits pharmaceutiques et de recherche, afin que nous puissions partager nos connaissances », a-t-il déclaré.

Il a assuré qu’ils souhaitaient atteindre de même la souveraineté sanitaire qui donnera un coup de pousse à son pays dans le but de produire des vaccins, des médicaments, de créer des connaissances et des sciences, sujets sur lesquels la communauté scientifique cubaine a beaucoup appris.

Pour sa part, l’ambassadeur Caamaño, au nom du peuple et du gouvernement cubains, a exprimé sa gratitude du fait de ce geste humanitaire du Secrétariat à la santé du district et du gouvernement colombien comme contribution de fraternité pour les personnes qui ont subi des brûlures lors de l’incendie de la base de Superpétroliers.

« Au-delà de l’aide matérielle, très importante du point de vue du traitement médical que cela implique, elle a un grand symbolisme car dès le début de l’incendie, avant même d’arriver au pouvoir le 7 août, les autorités actuelles ont été en contact avec nous et ont exprimé leur solidarité », a déclaré le diplomate.

Comme autre geste d’humanisme, l’ambassadeur a souligné que, dès que ce don a été connu, des membres de l’Association des Cubains résidant en Colombie et du Mouvement de solidarité avec Cuba ont exprimé leur intérêt pour financer l’envoi.

Toutefois, « Copa Airlines et Wingo, son partenaire, ont pris la décision de couvrir par ailleurs, à titre de don, l’envoi de cette peau pour nos patients à Cuba », a souligné l’ambassadeur.

Il a dit que l’un des promoteurs de cette initiative d’envoi de peau sur l’île face à la grande catastrophe de la ville de Matanzas était le médecin cubain vivant dans ce pays, Reimundo Llanes, qui est membre du conseil d’administration de l’Association colombienne de santé publique.

« Face à cet événement dans la patrie, notamment à Matanzas, nous avons réussi à mettre en vigueur et à mobiliser la solidarité et les ressources de l’Association et des institutions gouvernementales de district et national pour aider à faire face à cette situation », a affirmé le médecin à Prensa Latina.

L’Idcbis dispose à l’heure actuelle de la seule banque de tissus polyvalente de Colombie, ce qui favorise l’accès à la population la plus vulnérable, en besoin de greffes.

Le 5 août dans la ville de Matanzas, capitale de la province du même nom dans l’ouest de Cuba, un incendie s’est déclaré à la base des superpétroliers, provoqué par l’impact d’une décharge électrique sur un réservoir de carburant de 50 000 mètres cubes, un incident qui s’est propagé à trois autres réservoirs similaires, tous détruits lors de l’incident.

 » C’est une expression de solidarité au nom du gouvernement national et de Bogota à l’égard des personnes ayant souffert de cette tragédie à Cuba (…) Nous avons reçu et appris beaucoup de Cuba et il est naturel qu’aujourd’hui nous montrions notre solidarité face à cette tragédie « , a manifesté le secrétaire à la santé, Alejandro Gómez.

Pour sa part, le directeur d’Idcbis, Bernardo Camacho, a affirmé qu' »en plus d’exprimer la générosité et la solidarité internationale de cette donation à propos de la tragédie, c’était une reconnaissance de la haute qualité et de la confiance accordée à la Banque de Tissus du District d’Idcbis afin de faire distribuer aux grands brûlés ».

Ces tissus ont été prélevés sur des donneurs colombiens, dans le respect de toutes les normes de sécurité et de qualité, et destinés au traitement des patients qui en ont besoin.

jcc/jcm/otf

 
EN CONTINU
notes connexes