jeudi 25 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

La Syrie révèle la médiation russo-iranienne en vue de sa réconciliation avec la Turquie

Damas, 24 août (Prensa Latina) Le ministre syrien des Affaires étrangères Faisal Al-Mekdad a annoncé mercredi que l’Iran et la Russie menaient des initiatives et des efforts pour la réconciliation entre Damas et Ankara.

« Si la Turquie souhaite que nos relations reviennent à la normale, telles qu’elles étaient avant le début de la guerre terroriste imposée, elle devrait remplir une série d’engagements qui tiennent compte du respect de la souveraineté des pays », a déclaré le ministre syrien des Affaires étrangères lors d’une conférence de presse avec son homologue russe, Sergey Lavrov, à l’issue des entretiens qu’ils ont eus à Moscou.

Il a précisé que pour une telle normalisation, Ankara devait mettre fin à son occupation de certaines parties du territoire syrien, cesser de soutenir les groupes terroristes, ne pas s’ingérer dans les affaires intérieures de la Syrie et résoudre les problèmes d’eau entre les deux pays.

Les éléments ci-dessus constituent un point d’entrée pour rétablir les relations telles qu’elles étaient avant 2011, a précisé le chef de la diplomatie.

D’autre part, il a qualifié de stratégiques les relations entre son pays et la Russie et l’Iran, et a mis en valeur le soutien de ces deux pays à Damas dans tous les domaines, que ce soit dans la lutte contre le terrorisme ou pour faire face au blocus économique imposé par les États-Unis et l’Union européenne.

La Syrie et la Turquie ont interrompu leurs relations en 2011 à la suite du soutien apporté par Ankara à l’opposition syrienne, tandis que Damas accuse le pays eurasien d’occuper des parties de son territoire et de soutenir des groupes extrémistes armés illégaux.

jcc/ssa/mv/fm

EN CONTINU
notes connexes