samedi 13 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Les opérations de sauvetage et de secours se poursuivent au Pakistan

Islamabad, 2 septembre (Prensa Latina) Les opérations de secours et de sauvetage se poursuivent vendredi au Pakistan, alors que la population se prépare à un nouvel épisode de pluies de mousson supérieures à la normale ce mois-ci, selon le journal The Frontier Post.

Des pluies de mousson anormalement abondantes et la fonte des glaciers ont provoqué des inondations qui ont submergé un tiers du pays et tué au moins 1 191 personnes, dont 399 enfants, depuis le 14 juin, selon l’Autorité nationale de gestion des catastrophes.

Le gouvernement d’Islamabad a déclaré que 33 millions de personnes, soit 15 % des 220 millions d’habitants, étaient touchées, tandis que l’armée a évacué quelque 50 000 personnes depuis le début des opérations de sauvetage, selon The Express Tribune.

Les inondations ont emporté des maisons, des entreprises, des infrastructures, des routes et des cultures, tandis que quelque 480 000 citoyens sont déplacés et pris en charge dans des camps.

L’Organisation mondiale de la santé a prévenu que plus de 6,4 millions de personnes avaient un besoin urgent d’aide humanitaire.

Plus de trois millions d’enfants ont besoin d’aide et sont exposés à un risque accru de maladies d’origine hydrique, de noyade et de malnutrition en raison des inondations les plus graves de l’histoire récente du pays, a averti l’UNICEF.

La province du Sindh, qui compte 50 millions d’habitants, est la région la plus touchée du Pakistan, avec des précipitations supérieures de 466 % à la moyenne sur 30 ans.

Des milliers de familles se sont réfugiées sur les routes, seule terre sèche en vue, et de nombreuses personnes touchées se dirigent vers les centres urbains tels que Karachi.

En parallèle, les autorités sont en état d’alerte élevé en ce qui concerne la situation sur le fleuve Indus, alors que le Bureau météorologique a prévu davantage de pluies et de crues soudaines le mois en cours.

jcc/rgh/abm

 
EN CONTINU
notes connexes