mercredi 17 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Des manifestations sont organisées dans le sud d’Haïti contre la crise persistante

Port-au-Prince, 5 septembre (Prensa Latina) Des citoyens de Fond-des-Nègres, dans le département  du sud des Nippes, manifesteront aujourd’hui contre la crise persistante en Haïti, convoquées par de diverses plateformes sociales et politiques.

Selon ses organisateurs, les manifestations qui se dérouleront jusqu’à mercredi, à l’encontre de la pénurie de carburant, le cout élevé de la vie et l’insécurité qui frappe le pays.

Pendant deux semaines consécutives, des milliers de personnes se sont mobilisées dans la nation des Caraïbes qui vit une aggravation de la crise multiforme avec une inflation supérieure à 29 %, la plus élevée de la dernière décennie, en plus du prix des carburants, qui a quintuplé sa valeur dans le marché informel.

D’autre part, les groupes armés contrôlent plus d’un tiers du territoire national avec un nombre élevé d’assassinats et d’enlèvements sans pratiquement aucune résistance policière.

Entre avril et juillet, les organisations de défense des droits de l’homme ont enregistré au moins 500 morts à la suite des affrontements entre les gangs, en plus de plusieurs centaines de blessés et de disparus.

Les récentes manifestations ont dénoncé ces phénomènes et ont demandé aux autorités de prendre leurs responsabilités, tandis que d’autres réclamaient la démission du Premier ministre Ariel Henry.

Outre les manifestations à Fond-des-Nègres, des mobilisations sont prévues dans cette capitale mercredi, organisées par le leader du parti Pitit Dessalines, Moïse Jean Charles, qui a mené des mouvements similaires au Cap-Haïtien, dans l’extrême nord du pays.

jcc/livp/lam/ane

 
EN CONTINU
notes connexes