samedi 13 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

La France dénonce la poursuite des hostilités du président Biden envers Cuba

Paris, 5 septembre (Prensa Latina) Le Collectif ALBA-TCP France a dénoncé et répudié lundi la décision du président des Etats-Unis Joseph Biden de prolonger d’une année supplémentaire le Trading with the Enemy Act, une loi qui soutient la politique agressive contre Cuba.

Dans un communiqué, l’organisation solidaire des causes latino-américaines depuis l’Hexagone a refusé la loi de 1917 et s’est prononcée contre le blocus économique, commercial et financier imposé à l’île tout au long de six décennies.

Ainsi, Biden – le douzième président des États-Unis à ratifier ce cadre – fait preuve d’un comportement hautement hypocrite et donne une continuité aux politiques de son prédécesseur à la Maison Blanche, Donald Trump, contre Cuba, ne respectant pas ses promesses de campagne, a averti le collectif.

Sous l’administration Trump (2017-2021), Washington a renforcé le blocus contre la nation cubaine par le biais 243 mesures visant l’asphyxie économique et l’isolement international de tout un peuple.

« C’est une vision inhumaine et archaïque », a souligné le Collectif ALBA-TCP France,  accusant le gouvernement nord-américain de suivre une voie opposée aux sentiments de la communauté internationale.

À cet égard, l’organisation a rappelé qu’année après année, la grande majorité des États membres de l’Assemblée générale des Nations unies soutenaient l’appel à la levée du blocus.

L’association a remis en cause l’agressivité contre un pays comme Cuba, connu et admiré pour sa solidarité vis-à-vis des autres peuples dans les domaines de la santé, de l’éducation, du sport, de la culture et de la défense des principes d’éthique, de souveraineté et d’indépendance.

Selon ALBA-TCP France, l’extension de la loi sur le commerce avec l’ennemi à l’île est un acte d’ingérence qui doit être annulé immédiatement.

« Nous exigeons l’élimination du blocus imposé à Cuba et de son extraterritorialité, ainsi que des messages de haine et de désinformation avec l’objectif de l’attaquer depuis les médias et les réseaux sociaux ».

Dans sa déclaration, ALBA-TCP France a salué la dignité des Cubains et exprimé son soutien au gouvernement révolutionnaire et au Président Miguel Diaz-Canel.

jcc/livp/lam/wmr

 
EN CONTINU
notes connexes