mercredi 24 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Le blocus des États-Unis viole les droits humains, dénonce Cuba à Genève

Genève, 13 septembre (Prensa Latina) Cuba a dénoncé aujourd’hui, par la voix de son ambassadeur à l’ONU-Genève, Juan Antonio Quintanilla, le blocus économique, commercial et financier des États-Unis qu’il a qualifié de violation flagrante et systématique des droits de l’Homme.

Le diplomate a fait ces déclaration dans le cadre des activités de la 51e session du Conseil des droits de l’homme, au cours de laquelle il a rejeté ce siège imposé au peuple cubain par Washington depuis plus de 60 ans.

Dans son intervention lors d’un débat, il a réaffirmé l’attachement de l’île à l’application et à la protection de tous les droits de l’Homme pour tous, sans manipulation politique, sans sélectivité et sans deux poids, deux mesures.

Quintanilla a également répudié lors de la deuxième journée de la session, prévue jusqu’au 7 octobre, la singularisation des États en matière de droits de l’Homme et les exercices à motivation politique dans le cadre dudit Conseil.

peo/mv/wmr 

 
EN CONTINU
notes connexes