dimanche 21 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Prorogation de l’état d’urgence dans la zone sud du Chili

Santiago du Chili, 13 septembre (Prensa Latina) Le Sénat chilien a décidé aujourd’hui de proroger pour la septième fois l’état d’urgence dans la zone sud du pays, une mesure qui étend la militarisation dans les régions de l’Araucanie et du Biobío.

L’accord a été adopté par 41 voix pour, une contre et trois abstentions, et vise à assurer la liberté de circulation, la tranquillité sur les routes et la protection de la vie des personnes dans une zone où les violences se poursuivent, ont déclaré les autorités.

Selon la nouvelle ministre de l’Intérieur, Carolina Tohá, le gouvernement « n’aime pas » l’état d’urgence, mais l’instaure en vertu de son obligation de protéger les citoyens, et ce dans un contexte où les policiers ne peuvent pas faire face seuls à la violence.

Bien que le président Gabriel Boric ait promis au cours de sa campagne électorale de ne pas proroger la mesure, le déploiement de forces militaires dans la zone sud est en place depuis le 17 mai.

Le législateur Diego Ibáñez a déclaré qu’en tant que membres du Frente Amplio (alliance de gauche au pouvoir), ils ont décidé de soutenir le gouvernement avec l’extension de cette disposition, même si « nous savons que c’est un outil qui attaque les symptômes, mais pas la maladie ».

Dans le sud du pays, des incendies sont perpétrés depuis des années contre des équipements agricoles et divers actes de violence sont enregistrés.

Dans cette région vit le peuple mapuche, qui réclame depuis des décennies la restitution de terres ancestrales usurpées, aujourd’hui aux mains des entreprises forestières.

peo/lam/car 

 
EN CONTINU
notes connexes