vendredi 19 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Haïti reprend lentement ses activités après les manifestations

Port-au-Prince, 22 septembre (Prensa Latina) Haïti connaît aujourd’hui une timide reprise des activités après plus d’une semaine de paralysie à l’origine des manifestations contre la hausse des prix du carburant qui ont secoué le pays.

Les magasins, les banques, les bureaux de l’État ont repris leurs services, ainsi que les transports publics, tant dans la capitale que dans les villes de province.

Sur les marchés et au sein des institutions bancaires, les files d’attente étaient longues de peur que les mobilisations ne se renouvellent dans les prochains jours si le gouvernement insiste sur l’ajustement de l’essence, du diesel et de la paraffine jusqu’à 228 %.

La mesure annoncée par le premier ministre, Ariel Henry, a alimenté le mécontentement populaire à un moment où des milliers de citoyens manifestaient déjà contre l’inflation, les pénuries de carburant et la dévaluation de la monnaie nationale.

Les grèves ont été particulièrement intenses à Port-au-Prince et dans les villes Gonaïves, Jacmel, Petit Goave, Les Cayes et Jérémie, où des institutions humanitaires, scolaires, publiques et privées ont été pillées.

Les manifestants ont exigé la démission de M. Henry et la mise en place d’un gouvernement de transition, de même qu’une réduction du coût des produits de première nécessité dont les prix ont explosé cette année.

jcc/mem/ane

EN CONTINU
notes connexes