lundi 22 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

La Conférence mondiale sur les politiques culturelles se termine aujourd’hui à Mexico

Mexico, 30 septembre  (Prensa Latina) La deuxième Conférence mondiale sur les politiques culturelles et le développement durable (Mondiacult) prend fin vendredi à Mexico, après trois jours de sessions pour 190 ministres de la culture et invités spéciaux.

Cet événement de grande envergure, auquel se sont rendus des représentants de la quasi-totalité de pays des cinq continents, a été parrainé par l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (Unesco), dont la directrice générale, Audrey Azoulay, a dirigé la réunion aux côtés de l’hôte et présidente de la conférence, Alejandra Frausto, secrétaire à la culture du Mexique.

Parmi les questions abordées lors des nombreuses tables rondes et sessions plénières, citons la nécessité de mettre en œuvre les meilleures pratiques au niveau international, de placer la culture au cœur du développement social et économique, de promouvoir la numérisation et de repenser les politiques culturelles.

En outre, la mise en œuvre de politiques publiques qui intègrent le patrimoine immatériel des Afro-descendants, des peuples autochtones et des paysans, le renforcement de la résilience du secteur culturel face à des phénomènes tels que la Covid-19, la lutte contre le trafic illicite de biens culturels et l’urgence de renouveler les politiques culturelles avec une approche communautaire.

Les délégués ont souligné l’importance d’inclure un objectif de développement durable consacré à la culture dans l’Agenda 2030 des Nations unies.

Mondiacult 2022 s’articule autour de quatre axes thématiques : des politiques culturelles renouvelées et renforcées. La culture pour le développement durable. Patrimoine et diversité culturelle en temps de crise et, enfin, L’avenir de l’économie créative.

Les séances d’hier se sont terminées par une réunion du Groupe de l’Amérique latine et des Caraïbes (Grulac), présidée par Alejandra Frausto elle-même, où la plupart des ministres de ces pays ont exprimé leur solidarité avec Cuba à la suite de l’ouragan Ian, et plusieurs ont fait des propositions, dont le Mexique, la Colombie et le Venezuela, pour des actions concrètes de soutien.

L’une des dernières présentations a été celle du Mexique, dont les intervenants ont défendu l’idée de présenter au monde la culture communautaire comme un composant important dans la lutte pour libérer la paix par les canaux culturels.

Les deux premiers jours de Mondiacult 2022 ont donné lieu à six sessions thématiques sur le sujet « Des politiques culturelles renouvelées et renforcées », comptant sur la participation de des autorités culturelles de 44 pays.

jcc/lb/lma

 
EN CONTINU
notes connexes