mercredi 24 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Le Premier ministre belge remet en question les progrès de l’Europe

Bruxelles, 3 octobre (Prensa Latina) Le Premier ministre belge Alexander De Croo a remis en question lundi les progrès de l’Europe en raison de la situation en Ukraine, de l’inflation, de la hausse des prix et des difficultés énergétiques dans la région.

Il y a un déclin massif après une période de prospérité européenne, et dans la situation actuelle, il est difficile de croire au progrès. « Il y a donc un sentiment de grand pessimisme », a-t-il dit.

De Croo a souligné que, dans le contexte de la situation actuelle qui a débuté après la pandémie, la crise économique et les problèmes des migrants en Europe, le soutien aux partis d’extrême droite augmente au sein de la population.

Récemment, les forces d’extrême droite ont remporté les élections législatives en Italie : la coalition de centre-droit des partis Frères d’Italie, Ligue et Forza Italia a obtenu 44 % des voix.

Des forces issues de la même partie de l’échiquier politique ont également réussi en France et en Suède.

Les forces politiques de ce type rejettent l’étiquette « extrême droite » et condamnent les opinions plus radicales et extrémistes qui existaient à l’époque de leur fondation.

À mesure qu’ils deviennent dominants, ils adoptent des positions plus modérées, mais reprouvent ouvertement la politique migratoire et jouent sur le mécontentement des élites européennes, a indiqué la source.

jcc/livp/mem/amp

EN CONTINU
notes connexes