lundi 15 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Ebola provoque un dixième décès en Ouganda qui fait état de 20 autres décès probables

Nairobi, 6 octobre (Prensa Latina) L’épidémie d’Ebola qui ravage le centre de l’Ouganda depuis deux semaines a fait sa dixième victime confirmée, selon une source de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Cependant, la maladie pourrait avoir fait 20 autres décès, a dit Yonas Tegegn, représentant de l’OMS pour l’Ouganda, où les essais d’un vaccin contre la souche zaïroise de la maladie, résistante au vaccin, débuteront aujourd’hui dans ce pays d’Afrique de l’Est.

Les 20 décès non enregistrés dans les statistiques officielles correspondent à des personnes ayant eu des contacts avec les personnes décédées avant d’être testées, ce qui explique une certaine confusion dans le dénombrement des décès.

De leur côté, les autorités sanitaires ougandaises ont signalé 44 cas suspects de la maladie mortelle et recherchent un millier de personnes ayant eu des contacts avec les cas confirmés.

Le virus Ebola est à l’origine de l’épidémie qui, entre 2014 et 2016, a infecté 28 646 personnes sur trois continents : Afrique, Europe et Amérique, dont 11 323 sont morts, la plupart en Afrique, selon les statistiques officielles.

À ces chiffres officiels s’ajoute un nombre indéterminé de cas décédés sans savoir qu’ils étaient infectés par le virus, soit parce qu’ils vivaient dans des zones éloignées des hôpitaux, soit en raison de la fragilité des services de santé dans la plupart des pays africains.

jcc/mem/msl

 
EN CONTINU
notes connexes