vendredi 19 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Le capitaine Troaré nommé président de transition au Burkina Faso

Ouagadougou, 6 octobre (Prensa Latina) Le capitaine Ibrahim Traoré, qui a mené un coup d’État militaire au Burkina Faso le 30 septembre, a été nommé président de transition, rapporte jeudi le site Africa News.

Lors de déclarations aux médias télévisés, le porte-parole du Mouvement patriotique pour la sauvegarde et la restauration, le capitaine Kiswendsida Farouk Azaria, a affirmé que la décision de la Junte militaire au pouvoir assurait la continuité de l’État jusqu’à la création de nouveaux organes exécutifs provisoires.

D’après Farouk Asaria, conformément à la décision officielle, Traoré sera désormais, en plus de ses fonctions de chef d’État, le Commandant suprême des forces armées.

Ces dispositions interviennent quelques heures après que le chef du gouvernement de facto a réaffirmé l’engagement de son pays à organiser des élections générales au plus tard le 24 juillet 2024, en marge de la visite sur le territoire d’une mission de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest.

Le coup d’État du 30 septembre était le deuxième cette année, après celui de janvier mené par l’ancien président déchu du gouvernement de transition, le lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba qui a récemment fui le pays pour se réfugier au Togo.

Les responsables ont cité l’insécurité croissante dans le territoire ouest-africain comme motif des deux attaques, en raison de la prolifération des groupes extrémistes armés qui opèrent depuis 2015.

jcc/ssa/mv/obf

 
EN CONTINU
notes connexes