mercredi 24 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Un événement consacré à l’orthopédie et à la traumatologie débute à Cuba

La Havane, 10 octobre (Prensa Latina) Des orthopédistes et des traumatologues échangeront dès lundi à Cuba leurs expériences sur les progrès faits dans ces spécialités concernant la qualité du diagnostic et du traitement de la gonarthrose.

La réunion intitulée Gonarthrose 2022, de portée internationale, se tiendra virtuellement jusqu’au 15 octobre.

Le conclave est organisé par la Société cubaine d’orthopédie et de traumatologie et l’Université des sciences de la santé de Camagüey « Carlos J. Finlay ».

Gonarthrose signifie arthrose du genou, et vient des mots grecs « gonu » (genou), « arthron » (articulation) et « osis » (formation ou conversion, suffixe utilisé dans les maladies).

La littérature médicale précise qu’il s’agit d’une maladie articulaire chronique, dégénérative et progressive résultant d’événements mécaniques et biologiques.

La rencontre est subdivisée en 11 thèmes, qui permettent d’interpréter la gonarthrose selon une approche multidisciplinaire. Parmi les modalités de participation, citons : les présentations de cas, les articles originaux et les revues de la littérature.

L’objectif de cet événement est l’échange scientifique entre les professionnels de la santé, nationaux et internationaux de différentes spécialités et disciplines en relation avec la gonarthrose, souligne le site web d’Infomed.

L’incidence de la gonarthrose est directement liée à l’espérance de vie de la population et à sa manifestation à des âges de plus en plus jeunes.

De là l’importance de cette affection, tant du point de vue médical que social.

jcc/ssa/jf/joe

 

EN CONTINU
notes connexes