dimanche 21 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Le blocus des Etats-Unis contre Cuba porte atteinte au secteur de l’orthopédie

Ciego de Avila, Cuba, 11 octobre (Prensa Latina) Le blocus économique, commercial et financier imposé par les États-Unis à Cuba entrave aujourd’hui l’entrée de fournitures et d’équipements essentiels au développement des différentes branches de la santé dans le pays.

La spécialité de l’orthopédie est parmi les plus touchées, car le manque d’instruments rend difficile le progrès de la chirurgie arthroscopique qui est déjà appliquée dans presque toutes les provinces cubaines et qui nécessite des outils spécifiques en vue de sa réaliation.

Le président du groupe cubain d’arthroscopie, de chirurgie articulaire et sportive, Osvaldo García, a noté que la plupart des entreprises qui fabriquent les instruments pour ce type de procédure chirurgicale avaient des liens avec des sociétés nord-américaines, ce qui limite leur commercialisation à Cuba.

« C’est en effet une technologie à coût élevé et la nécessité de recourir à des marchés éloignés aggrave la situation ».

Il a affirmé que la politique d’hostilité freinait également l’accès aux connaissances, car les spécialistes cubains doivent se rendre dans des pays européens pour se former aux dernières techniques arthroscopiques, alors qu’ils sont très proches de cliniques bien équipées et dotées d’un personnel hautement qualifié.

Le blocus empêche également les experts étasuniens d’entrer à Cuba pour participer à des événements internationaux, notamment le Symposium sur l’arthroscopie, la chirurgie articulaire et sportive, qui s’est tenu récemment à Ciego de Avila, et pour échanger des expériences avec des professionnels de l’île, a déclaré Garcia.

Il a de même mentionné que la santé cubaine était victime de campagnes de discrédit et de désinformation qui ne visent qu’à minimiser la qualité et les efforts des experts cubains pour se développer dans un contexte qui n’est pas tout à fait évident.

C’est de la sorte que la participation à des réunions organisées dans d’autres pays et les publications dans des revues spécialisées se voit réduite, limitant ainsi les possibilités du recevoir et du partage des connaissances.

jcc/livp/rgh/nmt

 
EN CONTINU
notes connexes