jeudi 25 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

L’Ouganda prépare une offensive après avoir signalé 24 décès dus à Ebola

Kampala, 19 octobre (Prensa Latina) Les autorités ougandaises achèvent aujourd’hui les demarches sur le début des tests groupaux d’un vaccin contre l’épidémie une fois repérés sur son territoire 24 décès et des dizaines d’autres susceptibles d’avoir été infectés par le virus Ebola.

Des sources de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) estiment qu’il faudrait environ deux semaines pour commencer à distribuer des milliers de doses d’un vaccin mis au point par le Sabin Vaccine Institute et l’Université d’Oxford, dans l’attente de l’autorisation d’importation de la National Medicines Authority.

L’antigène utilisé jusqu’à présent est inefficace contre la souche Soudan touchant les personnes infectées dans le centre du pays, épicentre de l’épidémie qui tient en haleine l’Ouganda et les pays voisins. Ces derniers rappellent avec effroi la pandémie qui a infecté 28 646 personnes et tué 11 323 personnes en Afrique, en Europe et en Amérique entre 2014 et 2016.

L’Ouganda a déclaré une épidémie d’Ebola le 20 septembre dans le district de Mubende, une ville rurale agricole.

La mesure d’endiguement la plus récente consiste en un confinement nocturne et un couvre-feu dans l’épicentre de l’épidémie, situé à environ 150 kilomètres à l’ouest de la capitale, Kampala.

jcc/mem/msl

EN CONTINU
notes connexes