vendredi 12 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

L’entraîneur cubain de volley-ball est optimiste quant aux performances futures du Cambodge

Phnom Penh, 26 octobre (Prensa Latina) L’entraîneur cubain expérimenté Berto Friol Barrios a exprimé mercredi sa confiance dans les bonnes performances de l’équipe cambodgienne de volley-ball masculin lors des prochains Jeux d’Asie du Sud-Est (SEAGames 2023).

Friol Barrios est arrivé ici début septembre pour travailler avec l’entraîneur chinois Li Jun à la préparation de l’équipe locale, qui cherchera non seulement à améliorer la troisième place obtenue cette année lors de l’événement régional organisé au Vietnam, mais aussi à se battre pour le titre.

« Nous avons sur place un double engagement : dépasser la performance précédente et le faire chez nous, puisque le Cambodge accueillera les 32e SEAGames en mai de l’année prochaine », a déclaré à Prensa Latina le spécialiste cubain, diplômé en culture physique et en sport qui a plus de 30 ans d’expérience dans cette discipline.

Selon lui, « il est possible de gagner les Jeux pour que le Cambodge apparaisse sur la carte du volley-ball mondial », car même si un bon résultat dans cette compétition ne le catapulterait pas au sommet, il lui permettrait d’améliorer sensiblement la 100e place qu’il occupe aujourd’hui dans le classement mondial.

L’entraîneur antillais, qui a remercié tout le soutien reçu depuis son arrivée ici par l’ambassade de Cuba et la Fédération nationale de volley-ball, a souligné que les progrès, bien qu’encore lents, sont déjà visibles dans les performances de l’équipe.

« Nous travaillons pour le moment à la modification de certains concepts d’entraînement, au renforcement de la partie physique et nous essayons également d’éliminer certaines déficiences tactiques. Mais les résultats commencent déjà à se faire sentir ».

Dans ce sens, il a mentionné les deux victoires obtenues il y a quelques jours dans des matchs amicaux contre des équipes de Singapour et de Cuba, cette dernière de la catégorie U-21, qu’ils ont également battu dans deux matchs de préparation.

Les matchs contre l’équipe cubaine ont été très importants, car ils ont permis aux garçons de voir un autre type de jeu auquel ils ne sont pas habitués dans cette région, où l’on pratique un volley-ball plus positionnel, fondé sur un jeu rapide pour compenser la taille de leurs joueurs, qui sont plus courts en raison de leur propre somatotype.

On envisage de prospecter toutes les provinces à la recherche de joueurs de grande taille (le Cambodge ne compte qu’un seul joueur de deux mètres) et d’évaluer, avec les autorités sportives locales, la possibilité de disputer quelques matches de préparation supplémentaires avec des équipes de la région.

Parmi les équipes à battre sur place se trouvent l’Indonésie, championne en titre des Jeux d’Asie du Sud-Est, et le Vietnam, médaillé d’argent ; deux équipes que je dois voir en action, car ce sont des rivales directes, et il serait très utile de les affronter avant la compétition principale, a-t-il conclu.

jcc/mem/mpm

 
EN CONTINU
notes connexes