mardi 16 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Les efforts suédois pour rejoindre l’OTAN qualifiés d’insuffisants par la Türkiye

Stockholm, 1er novembre (Prensa Latina) La Türkiye considère que ce que la Suède a fait pour répondre aux demandes d’Ankara dans le but d’obtenir son consentement pour intégrer l’OTAN est insuffisant, a déclaré aujourd’hui le leader du Parti de la justice et du développement (AKP), Omer Celik.

Les déclarations de la Suède sont bonnes, mais tant qu’elles ne sont pas mises en œuvre, elles ne suffisent pas, a déclaré Celik, cité par SVT.

Cette déclaration a eu lieu peu de temps avant la visite du Premier ministre suédois Ulf Kristersson en Türkiye, où il rencontrera le président Recep Tayyip Erdogan pour tenter de discuter de la question de l’adhésion du pays scandinave au bloc militaire.

Dans le courant de la semaine, le secrétaire général de l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord (OTAN), Jens Stoltenberg, devrait également se rendre à Ankara pour rencontrer le président turc.

Erdogan a exprimé à plusieurs reprises sa demande d’extradition par la Suède et la Finlande de 73 citoyens qu’Ankara considèrent comme suspects d’activités terroristes et subversives contre la Türkiye.

Ce n’est qu’après avoir satisfait à cette exigence que nous pourrons parler de la ratification par la Türkiye du traité d’adhésion des deux pays scandinaves à l’OTAN, a souligné Ankara à plusieurs reprises.

Pour sa part, le ministre suédois des Affaires étrangères, Tobias Billström, a indiqué qu’il devrait être plus facile pour le nouveau Cabinet des ministres de traiter cette question, car il a une position différente que l’antérieur à ce sujet.

La Suède et la Finlande ont demandé à rejoindre l’OTAN le 18 mai, mais la Türkiye a immédiatement bloqué le processus d’adhésion, exigeant que les deux pays extradent les personnes accusées de terrorisme et lèvent l’interdiction de fournir des armes à Ankara.

peo/livp/jcm/amp

EN CONTINU
notes connexes