samedi 13 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

La Celac condamne le blocus des Etats-Unis contre Cuba à l’ONU

Nations Unies, 2 novembre (Prensa Latina) La Communauté des États d’Amérique latine et des Caraïbes (CELAC) a exprimé mercredi son soutien inconditionnel à Cuba en condamnant le blocus économique, financier et commercial imposé par les États-Unis depuis plus de 60 ans.

 

Maria del Carmen Squeff, représentante permanente de l’Argentine, pays qui assure la présidence par intérim de l’organisation, a expliqué le nuisible de la politique punitive dans son discours devant l’Assemblée générale des Nations unies  lors du premier des deux jours de débats sur le projet de résolution visant à mettre fin au blocus.

A cet égard, « le blocus se veut le plus grand obstacle au développement normal de Cuba et povoque des dommages considérables à sa population. Il est contraire au droit international, à la Charte des Nations unies et à la proclamation de la région comme zone de paix adoptée par la CELAC ».

Elle a de même exprimé le désaccord des pays membres de l’association avec l’inscription injustifiée de l’île sur la liste des pays parrainant le terrorisme qui entrave les transactions commerciales de la nation caribéenne et intimide ses partenaires.

La déléguée a fait remarquer combien l’intensification de la politique unilatérale de Washington était inquiétante, surtout dans le contexte de la pandémie de Covid-19.

D’autre part, elle a affirmé que les États membres des Nations unies devaient adapter leurs actions aux droits, obligations et principes inscrits dans la Charte des Nations unies.

« La Celac soutiendra l’adoption de la résolution et condamne la mise en place de mesures coercitives internationales non soutenues par le droit international ».

« Nous demandons aux États-Unis d’accepter l’appel de la communauté internationale ».

Outre la Celac, le Mouvement des non-alignés, la Communauté des Caraïbes, l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est et le Système d’intégration de l’Amérique centrale se sont également prononcés contre le blocus de Cuba.

jcc/mem/ifs

EN CONTINU
notes connexes