mardi 23 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Haïti espère débuter la distribution de carburants après une longue crise

Port-au-Prince, 8 novembre (Prensa Latina) Les opérations de distribution de carburant devraient reprendre aujourd’hui en Haïti, cinq jours après que la police a repris le contrôle du principal terminal pétrolier aux mains de bandes armées depuis deux mois.

Cependant, la vente d’hydrocarbures dans les stations est prévue pour la fin de la semaine, après l’approvisionnement des hôpitaux, des usines et des entreprises stratégiques, a révélé le quotidien Le Nouvelliste.

Le carburant devrait être distribué dans les stations-service pendant trois à quatre jours avant qu’elles n’ouvrent à l’unisson, selon le plan du gouvernement.

Pour l’heure, le terminal de Varreux est en cours d’inventaire, des contrôles techniques et de sécurité sont effectués, et les routes menant au site sont remises en état.

Depuis le 12 septembre, le terminal, qui stocke 70 % des hydrocarbures du pays, est assiégé par la coalition des gangs du G-9 et leurs alliés, qui ont construit des tranchées et des barricades pour empêcher l’accès aux installations.

Les gangs avaient conditionné l’ouverture du dépôt à la démission du Premier ministre, Ariel Henry, et ont ensuite exigé l’amnistie, la participation à un nouveau gouvernement et le retrait des mandats de perquisition émis à leur encontre.

Vendredi dernier, la police a annoncé, qu’après plusieurs opérations, elle contrôlait la zone et a regretté qu’un de ses agents ait été blessé.

Les actions de déblocage de Varreux ont également impliqué une trentaine de militaires de l’armée naissante mobilisée en 2017.

peo/ssa/mem/ane

EN CONTINU
notes connexes