mercredi 24 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

L’Afrique et les Caraïbes pourraient fournir de l’hydrogène vert à l’Europe

Port d’Espagne, 11 novembre (Prensa Latina) L’Afrique et les Caraïbes ont aujourd’hui le potentiel pour fournir de l’hydrogène vert à l’Union européenne dans le futur, selon l’ambassadeur du bloc à Trinité-et-Tobago, Peter Cavendish.

L’hydrogène vert, généré par des énergies renouvelables à faible taux d’émission, est désormais une alternative largement reconnue dans l’intérêt de la planète Terre.

L’énergie durable est un domaine dans lequel les deux régions ont un avantage concurrentiel important et pourraient avoir une portée significative sur le monde, a déclaré le diplomate qui a noté le changement fondamental qui s’opère sur son continent.

Historiquement, l’Europe pensait qu’elle était sûre et indépendante sur le plan énergétique, mais nous nous rendons compte que ce n’est pas le cas.

Les Caraïbes disposent de l’énergie solaire, de l’énergie éolienne, de l’énergie des vagues, de l’eau des rivières et de 19 volcans à partir desquels elles peuvent produire de l’énergie, a indiqué Cavendish lors du premier forum d’investissement des Caraïbes à Trinidad et Tobago.

Le secrétaire général de la Zone de libre-échange continentale africaine (Afcfta), Wamkele Mene, a considéré que la République démocratique du Congo et la Zambie pourraient être en mesure de contrôler le marché des batteries lithium-ion.

Il a noté comme obstacle commun aux deux régions la nécessité de conserver un pourcentage beaucoup plus élevé de la valeur créée à partir de leurs ressources primaires, tout en soulignant que le Ghana et la Côte d’Ivoire sont de gros producteurs de cacao, mais ne fabriquent pas de chocolats.

La Banque africaine d’import-export a mis 900 millions de dollars à la disposition de cette région pour faire progresser l’engagement commun.

« Déjà à l’Afcfta, nous considérons les Caraïbes comme « la sixième région » et avons entamé des discussions pour un transport aérien direct entre l’Afrique de l’Ouest et les Caraïbes », a révélé Mene.

Trinité-et-Tobago « ouvrira un bureau commercial en Afrique du Sud au premier trimestre 2023 pour faciliter le commerce et les investissements », a conclu la ministre sud-africaine du commerce et de l’industrie, Paula Gopee-Scoon.

jcc/mv/znc

 
EN CONTINU
notes connexes