mardi 16 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

L’AIEA supervise un projet de rejet d’eau radioactive au Japon

Tokyo, 14 novembre (Prensa Latina) L’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) a entamé aujourd’hui sa deuxième visite au Japon pour contrôler la sécurité du processus de rejet d’eau radioactive de la centrale nucléaire de Fukushima 1.

Au cours de la première journée de l’inspection, qui durera jusqu’au 18 novembre, l’équipe de l’AIEA a eu des échanges avec de hauts fonctionnaires du ministère de l’Économie, du Commerce et de l’Industrie et de la Compagnie  d’électricité de Tokyo (Tepco) en charge du plan, a décrit la presse nationale.

Le directeur du Département de la Sûreté et de la Protection nucléaire de l’AIEA, Gustavo Caruso, a reconnu la responsabilité du gouvernement japonais dans la gestion sûre des eaux radioactives, mais a souligné que l’organisme international souhaitait également mener une évaluation objective et scientifique sur le terrain.

Le groupe d’experts qui comprend des représentants de 11 pays, dont la Chine, la Corée du Sud et les États-Unis, examinera dans les prochains jours les progrès concernant la fabrication de l’infrastructure nécessaire pour le traitement de l’eau contaminée à l’intérieur de la centrale et son déversement ultérieur.

Les résultats de cette visite seront rendus publics début 2023, a précisé Caruso. Le projet de Tepco consiste à diluer l’eau exempte de radionucléides, à l’exception du tritium, avec de l’eau de mer à 40 % (selon les normes de sécurité japonaises établies).

La prochaine étape consistera à déverser le contenu traité dans l’océan via un pipeline sous-marin en construction, long d’un kilomètre à compter de la centrale thermonucléaire.

Le grave tremblement de terre et le tsunami dans l’Est du Japon en 2011 avaient provoqué un accident atomique sans précédent dans ce pays asiatique.

L’eau utilisée pour refroidir les trois réacteurs nucléaires de Fukushima I ayant fondu a été accumulée dans des conteneurs à l’intérieur du complexe, mélangée à des eaux de pluie et des eaux souterraines contaminées, et dont les volumes augmentent chaque jour.

peo/livp/mv/lcp

EN CONTINU
notes connexes