vendredi 19 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Les services de secours français auraient refusé d’agir face à un naufrage tragique

Paris, 16 novembre (Prensa Latina) L’enquête menée par la justice française sur le naufrage survenu il y a près d’un an, et dans lequel 27 migrants ont trouvé la mort, a mis en évidence de graves négligences de la part des secours maritimes, a révélé aujourd’hui Radio France.

Les faits se sont produits le 24 novembre 2021 dans les eaux de la Manche et, selon les enregistrements figurant dans le dossier judiciaire, les services de secours français ont décidé de ne pas agir et ont laissé l’embarcation précaire transportant 50 personnes continuer à dériver vers les eaux anglaises, pour que les garde-côtes britanniques soient ceux qui interviennent.

D’après l’enquête, cette nuit-là, les passagers en détresse ont appelé jusqu’à 18 fois les services de secours français, la Croix-Rouge et y compris le Samu, puis ont envoyé leur géolocalisation à six reprises, via Whatsapp, conformément à la procédure.

La transcription des audios, publiée par Radio France, montre l’indifférence de ceux qui ont répondu aux appels de secours, et qui, au lieu d’envoyer un bateau de sauvetage, ont simplement informé les services de secours britanniques, qui n’ont pas non plus agi, considérant que le bateau à la dérive allait bientôt quitter les eaux françaises.

Emmanuel Daoud, avocat de plusieurs familles de victimes, a estimé qu’il y a eu une grave négligence des services de secours français qui, « délibérément, ne sont pas allé les secourir, sous prétexte que cette embarcation dérivait vers les eaux territoriales britanniques ».

« Des pleurs, des cris d’angoisse, des appels, des personnes qui sont dans l’eau quand ils appellent ; que faut-il de plus pour dire que leur vie est en danger ? », a questionné l’avocat. Il existe un accord franco-britannique qui oblige chaque partie à intervenir immédiatement quand il y a une urgence, à porter secours, a-t-il précisé.

peo/lvp/mv/acm

EN CONTINU
notes connexes