jeudi 18 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Un scientifique reconnaît le rôle inclusif de la biotechnologie à Cuba

Bruxelles, 17 novembre (Prensa Latina) Le jeune scientifique italien Fabrizio Chiodo a souligné aujourd’hui la contribution de la biotechnologie à Cuba en tant qu’outil public au service du bien-être humain, un modèle qu’il a appelé à imiter. 

Ce modèle de biotechnologie publique a permis de développer des vaccins contre la Covid-19 qui ont protégé la grande majorité de la population de l’île, a-t-il signalé à Prensa Latina dans le cadre d’un forum de solidarité avec Cuba qui s’est tenu hier et aujourd’hui au Parlement européen.

Chiodo, collaborateur depuis 2014 de l’Institut Finlay de Vaccins de La Havane, a estimé que la vision de la plus grande des Antilles dans ce domaine devrait être appliquée dans le monde, en particulier dans les pays du Sud, pour réduire les inégalités d’accès à la santé.

Le scientifique italien est intervenu la veille lors de l’événement accueilli par le Parlement européen, lors duquel des eurodéputés, des militants et des Cubains d’une dizaine de pays européens ont condamné le blocus des États-Unis contre Cuba et exigé sa fin.

Convoqué par le groupe de la gauche au Parlement européen, le forum a abordé la portée extraterritoriale de cette politique de Washington.

À cet égard, Chiodo a condamné le fait que des produits biotechnologiques cubains de qualité, tels que les vaccins, ne puissent bénéficier aux Européens en raison de ce blocus.

peo/mem/wmr

EN CONTINU
notes connexes