jeudi 18 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Les femmes arbitres conquièrent l’Everest du football

Doha, 22 novembre (Prensa Latina) Armées comme leurs collègues masculins de sifflets et de cartons (jaune et rouge), une demi-douzaine d’arbitres accaparent aujourd’hui les projecteurs et marquent un tournant dans l’histoire du football lors de la Coupe du Monde 2022 au Qatar. 

Six femmes traversent le terrain et plantent un drapeau au sommet d’une discipline qui leur a ouvert les portes de la vingt-deuxième édition de l’événement mondial, dans un panorama controversé compte tenu des cultures du pays siège.

Les arbitres pincipales Stephanie Frappart (France), Yoshimi Yamashita (Japon) et Salima Mukansanga (Rwanda) ont brisé le plafond de verre d’un sport dominé par les hommes, aux côtés des professionnelles qui assument le rôle d’assistantes : Neuza Back (Brésil), Karen Diaz (Mexique) et Kathryn Nesbitt (États-Unis).

Toutes font partie de la sélection de 36 arbitres, 69 assistants et 24 responsables vidéo qui participent au premier Mondial se déroulant au Moyen-Orient.

Lors d’une conférence de presse organisée dans cette capitale, le président du comité des arbitres de la FIFA, Pierluigi Collina, a prédit un avenir dans lequel la présence de femmes arbitres dans les compétitions de haut rang sera normalisée.

peo/lam/jdg

EN CONTINU
notes connexes