vendredi 19 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Elections à Cuba : plus de cinq millions d’électeurs, onze mille candidats des districts élus

La Havane, 28 novembre (Prensa Latina) Cinq millions 728 220 électeurs ont exercé leur droit de vote, soit 68,58 % des plus de huit millions 300 000 appelés aux urnes, ce qui fait témoignage du soutien du peuple à ses représentants et sa confiance dans la Révolution.

Sur le nombre total de bulletins déposés, 89,11 % étaient valides, 5,22 % étaient blancs et 5,67 % n’étaient pas valides.

Par ailleurs, 925 circonscriptions seront soumises à un second tour dimanche prochain, car aucun des candidats n’a atteint 50 % des voix.

A cet égard, 43,87 % des élus étaient des femmes, pendant que 12,52 % sont des jeunes, selon ce rapport préliminaire qui sera certifié par le Collège National Electoral (CEN, en espagnol) en même temps que le registre électoral.

À 17 heures (heure locale, dimanche), peu avant la fermeture des bureaux de vote, 63,85 % du nombre total d’électeurs inscrits pour les élections municipales à Cuba avaient exercé leur droit de vote.

L’information accordé à la presse par le porte-parole du CEN, Denys Buedo, signifie que cinq millions 332.591 citoyens se sont rendus aux urnes pour élire les délégués aux assemblées municipales du Pouvoir Populaire, le principal organisme de l’Etat au niveau local.

Ces élections étaient les premières à se dérouler après l’approbation de la nouvelle loi électorale et une restructuration des circonscriptions en réponse aux changements exigés par la Constitution de 2019 et à la dynamique démographique.

Le vote s’est déroulé dans un contexte d’adversité pour l’économie nationale en raison de l’intensification du blocus étasunien et d’une campagne visant à discréditer le système politique de l’île par des groupes anti-cubains basés notamment à Miami.

Malgré tout, les autorités ont indiqué dans les rapports électoraux du jour que la journée s’était déroulée de manière disciplinée et ordonnée, faute d’un incident majeur.

Les délégués des circonscriptions s’avèrent la base du système politique cubain, car une grande partie d’entre eux composent ensuite l’Assemblée nationale du pouvoir populaire – le principal organisme législatif du pays – et sont chargés d’élire les autorités gouvernementales des municipalités et des provinces.

Les délégués qui prendront leurs fonctions le 17 décembre devront relever le défi de poursuivre ce programme, qui vise également à éliminer la bureaucratie dans la gestion du gouvernement et à renforcer le contrôle et la surveillance populaires.

Pour être élu, un candidat doit recevoir 50 % plus un du total des votes et servira un mandat non professionnel de cinq ans, selon les changements introduits par la Constitution de 2019.

Dans la Constitution de 2019, les Cubains ont approuvé la conception de leur pays comme un État socialiste de droit et de justice sociale, un concept ratifié le 27 novembre via l’approbation par les citoyens de leurs représentants aux organismes du gouvernement local.

jcc/mgt/evm

EN CONTINU
notes connexes