mercredi 17 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Le Fonds Gorchakov de Russie anime le développement de la diplomatie publique

Moscou, 5 décembre (Prensa Latina) Le Fonds de soutien à la diplomatie publique Alexander Gorchakov progresse aujourd’hui dans son objectif de soutenir le développement de ce domaine à l’intérieur et à l’extérieur de la Russie via la mise en œuvre de divers programmes.

Les actions promues par l’institution comprennent des projets scientifiques et éducatifs pour de jeunes experts, des personnalités publiques et des journalistes de plusieurs pays, des discussions sur des questions mondiales pertinentes et l’envoi de spécialistes dans des universités russes et étrangères pour donner des conférences sur la politique étrangère du pays eurasien.

Parmi ces initiatives figure le programme de stages InteRussia, grâce auquel des professionnels de divers secteurs se rendent à Moscou pour participer à des activités de développement professionnel et en apprendre davantage sur la vie politique, sociale et culturelle du territoire.

L’un des projets d’InteRussia a précisément réuni 10 journalistes d’un nombre égal de médias latino-américains, dont Prensa Latina, qui ont visité le siège du fonds et reçu des informations sur ses objectifs et son fonctionnement.

La coordinatrice des programmes de recherche, Lyana Dymova, a rappelé que cette entité avait été créée en 2010 par le ministère russe des Affaires étrangères, et que son nom avait été choisi en l’honneur d’Alexandre Gorchakov, l’un des diplomates les plus éminents de l’histoire de la Russie.

Il a expliqué que l’institution comptait plus de 50 projets dans le monde, consacrés à la résolution de questions régionales et de problèmes spécifiques.

Une partie très importante de son travail consiste à apporter un soutien financier aux organisations non gouvernementales et à but non lucratif nationales et étrangères, ainsi qu’aux centres de recherche.

Ce soutien vise à mettre en œuvre des activités dans les domaines de la coopération scientifique et de l’expertise internationale, de la collaboration avec les médias et des initiatives régionales de diplomatie publique.

Les journalistes de Cuba, du Mexique, d’Argentine, d’Équateur, de Colombie, du Nicaragua, du Brésil et du Pérou ont également appris que l’organisation organise plusieurs événements annuels, dont le Dialogue pour l’avenir, le Séminaire diplomatique pour jeunes spécialistes et la Session jeunesse du Forum des lectures de Primakov.

jcc/mgt/mar

 

EN CONTINU
notes connexes