mardi 16 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Le moment de l’Argentine dans Qatar 2022 est doux

Doha, 12 décembre (Prensa Latina) La victoire contre les Pays-Bas et les sensations qui en découlent créent une atmosphère positive dans le camp d’entraînement de l’Argentine aujourd’hui, a dit le défenseur Nicolas Tagliafico avant le choc contre la Croatie en demi-finale de Qatar 2022.

« Nous sommes très heureux d’avoir atteint le premier objectif qui était de parvenir au dernier carré. Nous avons encore beaucoup de chemin à parcourir, mais nous sommes préparés et nous travaillons très dur », a dit l’ailier gauche qui joue pour le club français de l’Olympique lyonnais.

À une journée du choc prévu au stade Lusail à 22h, heure locale, Tagliafico a fait l’éloge des capacités de son équipe. « Ils ont beaucoup de qualité, avec un milieu de terrain avec de bons pieds et une stature assez grande. Ce sera un match difficile et nous allons essayer d’attaquer avec nos armes.

Le latéral remplacera Marcos Acuña, suspendu (accumulation de cartons jaunes), et sera aligné aux côtés de Nahuel Molina (Atletico Madrid), Cristian Romero (Tottenham Hotspur) et Nicolas Otamendi (Benfica).

Au sujet de l’excellente forme de Lionel Messi, il a affirmé: « Quand nous entrons sur le terrain, nous savons que nous l’avons et cela nous motive et nous aide, nous en faisons toujours un peu plus ».

Nous sommes ravis qu’il soit notre capitaine et avec le soutien de tous, nous essayons de nous serrer les coudes pour réaliser nos rêves et c’est encore mieux de le faire avec lui à nos côtés », a-t-il ajouté à propos du Rosarino marquant quatre buts dans le tournoi.

Il a également donné ses impressions sur les matchs précédents et les luttes tardives contre l’Australie et les Pays-Bas. « Si nous sommes en tête, nous devrons souffrir, et nous savons comment souffrir, nous en avons fait l’expérience dans ces matchs.

« Il est évident que nous devons être préparés et peut-être chercher un moyen de nous assurer que si cela se produit, nous ne créons pas autant d’occasions ou trouver un moyen de le contrer », a commenté le joueur.

L’Argentine et la Croatie se sont rencontrées lors de Russie 2018 avec un succès pour la sélection des Balkans en phase de groupe. Cette fois, le choc décidera du premier finaliste de Qatar 2022, qui attendra le vainqueur du choc Maroc-France, les rois en titre de la compétition œcuménique. 

jcc/rgh/jdg

 
EN CONTINU
notes connexes