mardi 23 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Haïti enregistre 291 décès dus au choléra

Port-au-Prince, 16 décembre (Prensa Latina) Haïti a enregistré vendredi 291 décès dus au choléra, un mois et demi après que la maladie ait fait ses débuts dans la capitale, et alors que la perception du risque est encore faible au sein de la population.

Selon les données les plus récentes de la Direction de l’épidémiologie, des laboratoires et de la recherche, il y a 14 777 cas suspects, dont 1 267 ont été confirmés, soit une augmentation de 3,09 % par rapport au rapport précédent.

Au moins une centaine de décès ont été enregistrés en dehors des établissements de santé, dont certains dans des prisons, où l’entassement, le manque de nourriture équilibrée et d’accès aux services médicaux pourraient déclencher une épidémie encore plus importante, ont averti les experts.

Jusqu’à présent, les enfants âgés de un à quatre ans sont les plus touchés, avec plus de 18 % des cas suspects, et des organisations telles que le Fonds des Nations unies pour l’enfance (UNICEF) ont averti que la maladie pouvait être une condamnation à mort pour les mineurs en raison des taux élevés de malnutrition infantile.

Haïti a déjà connu une épidémie de choléra en 2010 qui a coûté la vie à plus de 10 000 personnes et infecté quelque 820 000 personnes selon les chiffres officiels, bien que les organisations sociales et politiques aient dénoncé que le nombre de morts est beaucoup plus élevé.

L’origine de l’épidémie actuelle, qui s’est étendue à neuf des dix départements du pays à un moment difficile en raison de la vague de violence déclenchée par les groupes armés qui limitent le déploiement des campagnes de sensibilisation visant à enrayer la propagation de la maladie, est encore inconnue.

Au début de cette semaine, les autorités ont reçu 1,17 million de doses pour vacciner les citoyens, et elles attendent l’arrivée de 500 000 autres doses qui seront appliquées aux populations les plus vulnérables.

jcc/livp/jcm/ane

 
EN CONTINU
notes connexes