vendredi 12 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Une organisation indigène équatorienne soutient les mobilisations au Pérou

Quito, 17 décembre (Prensa Latina) La Confédération des nationalités indigènes de l’Équateur (Conaie, en espagnol) a exprimé cette semaine son soutien aux mobilisations du peuple péruvien pour exiger des élections, l’arrêt de la validité du Congrès de la République et une nouvelle assemblée constituante.

Pour la Conaie, le scénario actuel, dans lequel l’ancien président Pedro Castillo est emprisonné, est le résultat d’un coup d’État orchestré par la droite en complicité avec les médias, les Forces armées et les groupes financiers transnationaux.

Nous constatons avec indignation à quel point la violence s’est acharnée contre nos frères de la rue et nous dénonçons la répression brutale du gouvernement illégitime de Dina Boluarte, qui a jusqu’à présent fait huit morts, a souligné l’organisation dans un communiqué datant de jeudi dernier.

Le texte signale que cette réponse des élites face aux revendications du peuple est courante dans plusieurs pays de la région, dont l’Équateur.

La lutte sociale du peuple péruvien est aussi la nôtre, car tout comme celle de nombreux peuples d’Amérique latine et du monde, elles sont de batailles contre les gouvernements fascistes et néolibéraux qui sont à l’origine des problèmes, a indiqué le document de représentants des peuples indigènes équatoriens.

Le ministère public péruvien a requis 18 mois de détention préventive pour l’ancien président Castillo, qui a purgé mercredi une semaine de détention provisoire pour avoir annoncé la dissolution du Congrès de la République.

Au milieu des protestations sociales, le nouveau gouvernement Boluarte a déclaré l’état d’urgence dans tout le pays, tandis que les militaires ont pris le contrôle d’installations stratégiques.

peo/ssa/mgt/avr

EN CONTINU
notes connexes