samedi 20 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Les Taliban fouettent 28 civils en public

Kaboul,18 décembre (Prensa Latina) Aujourd’hui, 28 civils, dont cinq femmes, ont été fouettés en public par des membres du mouvement taliban afghan devant des centaines de spectateurs dans les provinces de Jaujzan et Kapisa, dans le nord et l’est du pays. 

Vingt-deux personnes, dont trois femmes, ont été punies au stade Maréchal Dostum de la ville de Shebergan, capitale de Jaujzan, selon des sources locales anonymes au quotidien Hasht e Subh.

Six autres personnes, dont deux femmes, ont été fouettées au marché de Sherwani, dans la province de Kapisa.

Selon les normes des Talibans, chaque condamné doit recevoir entre 30 et 50 coups de fouet pour des motifs tels que vol, adultère ou simplement fugue.

Le Bureau des Nations unies pour les droits de l’homme s’est déclaré fin novembre «consterné» par les informations faisant état du recours à la flagellation comme sanction publique depuis le retour du régime au pouvoir politique en Afghanistan.

Le chef des Talibans, le mollah Hebatulá Ajundzada, a récemment ordonné aux juges afghans d’appliquer intégralement la loi islamique à l’encontre de ceux qui commettent une série de crimes qui pourraient être punis même par des amputations publiques ou la lapidation pour des crimes tels que le vol, l’enlèvement ou la sédition.

peo/Jha/lvp

EN CONTINU
notes connexes