samedi 13 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

L’Uruguay cherche à retrouver sa connectivité aérienne

Montevideo, 23 décembre (Prensa Latina) L’Uruguay s’efforce de rétablir la connectivité aérienne, qui est aujourd’hui à 75 % des fréquences qu’elle avait en 2019, avant la pandémie de Covid-19.

Le ministre du tourisme, Tabaré Viera, a déclaré qu’il travaillait sur un plan d’incitation visant à attirer les compagnies aériennes.

Lors d’une interview à la radio, Viera a expliqué que le plan consistait à mettre en place une incitation pour les « passagers extraordinaires ou supplémentaires ».

Pour chaque passager supplémentaire, « nous verserions un prix » à la compagnie aérienne, a-t-il déclaré.

Ce plan implique les ministères des transports, du tourisme et d’Uruguay XXI, l’agence chargée de promouvoir les exportations, les investissements et l’image du pays.

Le ministre du tourisme a expliqué que l’industrie aéronautique mondiale ne récupère que depuis peu les équipements et les équipages.

« C’est pourquoi les vols dans le monde entier ont lentement commencé à se développer. Cela prend plus de temps que pour les autres destinations parce qu’il y a une pénurie d’avions et d’équipages, donc les plus grands marchés sont prioritaires », a-t-il ajouté.

Il a reconnu que les compagnies aériennes se plaignent du prix du carburant en Uruguay, bien qu’il ait noté qu’elles peuvent aujourd’hui l’importer.

Ce serait par le biais d’une entreprise privée qui certifierait les avions dans le pays et profiterait des routes déjà approuvées pour, par exemple, augmenter les fréquences du pont aérien entre Montevideo et Buenos Aires.

jcc/jcm/ool

EN CONTINU
notes connexes