mardi 23 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Au moins 14 soldats israéliens se sont suicidés en 2022

Tel Aviv, 25 décembre (Prensa Latina) Au moins 14 soldats israéliens se sont suicidés en 2022, soit le chiffre le plus élevé en cinq ans, a révélé aujourd’hui le quotidien Yedioth Ahronoth. 

Selon des sources professionnelles, il est trop tôt pour indiquer le début d’une tendance, mais en tout cas, cette année a été difficile dans le domaine de la santé dans l’armée, a souligné le quotidien.

La publication a souligné que la plupart des suicidés sont des hommes et presque aucun n’a laissé une lettre ou un message pour expliquer ses actions.

Le journal a cité le cas de Niv Lovton, qui s’est suicidé en raison des pressions exercées par ses supérieurs pour qu’il témoigne sur des délits liés à la drogue commis par ses collègues.

L’insuffisance d’accompagnement médical et mental apporté aux anciens combattants déclarés inaptes par le Ministère de la Défense est devenue un sujet de discussion et de protestation depuis qu’Itzik Saidian s’est imolé devant des bureaux de la Division de réadaptation de ce portefeuille en avril de l’année dernière.

Cette institution est également critiquée pour le processus compliqué que doivent accomplir les militaires qui ont quitté le service actif pour être reconnus comme handicapés, une question qui peut prendre des années.

En mars dernier, Reuven Magen, 27 ans, s’est suicidé après avoir souffert de troubles post-traumatiques pendant plus de sept ans après avoir participé à l’agression de la bande de Gaza en 2014.

peo/mem/rob

EN CONTINU
notes connexes