mercredi 17 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

L’établissement des titres fonciers progresse en Colombie

Bogota, 27 décembre (Prensa Latina) La ministre colombienne de l’agriculture, Cecilia Lopez, a confirmé aujourd’hui que son portefeuille se terminera cette année avec un million d’hectares de terres titrées pour promouvoir la réforme agraire. 

Elle a assuré que d’ici 2023, un million et demi d’hectares supplémentaires seront titrés, remplissant ainsi l’un des principaux objectifs du gouvernement, à savoir la mise en œuvre de l’accord de paix de 2016, dont le point un contient une solution au problème foncier historique de la Colombie.

« De cette manière, nous nous rapprochons des sept millions que le point un (de l’accord) de La Havane énonce », a déclaré le ministre dans une interview matinale avec Noticias Caracol.

Ce processus d’attribution de titres de propriété répond à l’un des problèmes cruciaux du pays, à savoir l’illégalité du régime foncier en Colombie, a souligné M. López. Il a souligné que lorsqu’on passe de l’absence de titres à leur obtention, on passe de l’absence du droit de vendre, de l’absence du droit d’acheter, de l’absence d’accès à l’assistance technique, entre autres aspects ; à une très grande émotion pour les personnes qui ont attendu cela pendant plus de 20 ans et qui, en plus, acquièrent tous les droits, ce qui signifie une augmentation de la productivité.

Cela profitera aux communautés indigènes, afro-colombiennes et paysannes en général, a déclaré le ministre de l’agriculture.

Dans ce processus, le gouvernement achètera les terrains pour les remettre aux bénéficiaires avec les ressources du budget, qui a été considérablement augmenté pour ce secteur, mais fondamentalement avec l’argent collecté par la réforme fiscale.

jcc/mgt/otf

EN CONTINU
notes connexes