mercredi 24 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Des médecins cubains aident le système sanitaire de la Calabre en Italie

Rome, 30 décembre (Prensa Latina) « Nos médecins sont venus travailler conjointement et de manière unie avec leurs collègues italiens, pour aider à améliorer la situation du système de santé de la Calabre », a déclaré aujourd’hui Mirta Granda, ambassadrice de Cuba dans cette nation européenne. 

Lors d’une visite dans la ville de Catánzaro, capitale de la Calabre, la diplomate a rencontré le président de la région, Roberto Occhiuto, qui a souligné que « nous sommes heureux de pouvoir compter sur des médecins hautement spécialisés », en référence à une convention d’assistance sanitaire conclue avec le pays caribéen. 

Le 28 décembre dernier, 51 professionnels cubains de la santé sont arrivés dans cette ville italienne, faisant partie des près de 500 spécialistes qui serviront dans les prochains mois au sein des hôpitaux calabrais, dans le cadre d’une initiative qui, selon Occhiuto, pourrait être « un modèle également pour d’autres régions » où ils seraient nécessaires.

Après sa rencontre avec Granda, le dirigeant a souligné dans des déclarations à la presse, rapportées par le quotidien Corriere della Calabria, que « la médecine cubaine est d’excellence et reconnue dans le monde entier », ajoutant que «ces 51 médecins pour la province de Reggio Calabria nous n’aurions pas pu les obtenir durant des années ».

Occhiuto, qui est également commissaire à la santé, a précisé que ce programme « est un outil d’urgence exceptionnel mais fondamental » et a indiqué que les spécialistes cubains «auront un contrat d’un an» et seront affectés aux hôpitaux de Locri, Polistena, Gioia Tauro et Melito Porto Salvo.

«Nous sommes heureux qu’il y ait 51 médecins cubains capables de garantir que les hôpitaux, où il est plus difficile de trouver des médecins, restent ouverts », a-t-il souligné. 

Pour sa part, l’ambassadrice cubaine a déclaré que « nous avons identifié une alternative de solution aux problèmes, qui ne pourraient être résolus avec des outils traditionnels. L’objectif est d’améliorer les normes des services et, en tout cas, de favoriser et d’accroître la connaissance des deux parties ».

Elle a expliqué que cette initiative est partie « du gouvernement régional, qui a contacté une société cubaine de services médicaux. Avec les relations bilatérales que nous avons, en matière de santé surtout, je n’ai pas été surprise ».

« Cuba a beaucoup de médecins, et a en même temps besoin de cette collaboration pour tester la formation. Ce sera un service d’urgence » à partir duquel, a-t-elle manifesté, « un nouveau modèle a été créé, un nouveau système ».

En 2020, des brigades cubaines du contingent médical Henry Reeve ont secouru les villes italiennes de Crema et Turin, lors de la lutte face à la pandémie de la Covid-19.

Pour leur travail remarquable, ces personnels de santé ont reçu de nombreuses distinctions et cette aide a été considérée comme un exemple du principe humaniste de la médecine cubaine.

peo/oda/Ort

EN CONTINU
notes connexes