mercredi 17 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Trois mille cinq cents soldats à Sinaloa, au Mexique, pour assurer la paix

Mexico, 7 janvier (Prensa Latina) Trois mille cinq cents soldats sont aujourd’hui à Sinaloa, au Mexique, pour assurer la paix dans cet État ébranlé par la mafia après la capture d’Ovidio Guzmán, fils d’El Chapo. 

Dans l’État, les conditions de sécurité sont à nouveau garanties après les violences qui ont éclaté jeudi dernier, principalement dans la capitale, après la capture d’Ovidio Guzmán López, chef du cartel de Sinaloa, a rapporté dans la matinée le gouverneur Rubén Rocha Moya.

« Nous serons attentifs; vous pouvez vivre dans des conditions normales. Hier a été un jour spécial et je suis sûr que nous pouvons déjà nous détendre un peu, assurer les activités prioritaires avec la prudence jugée nécessaire; vous pouvez aller au supermarché, acheter des couches (…) », a déclaré le gouverneur. 

Rocha Moya a assuré que la surveillance a été renforcée dans l’État, avec la présence de 3 500 éléments de l’armée, de la Garde nationale et du Secrétariat de la Marine. 

« Nous aurons la présence (fédérale) aussi longtemps que nécessaire. Nous ne voulons pas installer un état de site, juste ce qu’il faut pour être dans des conditions normales », a-t-il ajouté.

Quant à l’opération qui a eu lieu dans le village de Jesús Maria pour arrêter Ovidio Guzmán, il a précisé que son gouvernement ignorait qu’elle allait avoir lieu. 

Il a expliqué que le secrétaire d’État à la Sécurité, Cristóbal Castañeda Camarillo, l’avait averti peut-être 40 minutes après le début de l’opération et que c’est à partir de ce moment que le soutien nécessaire a été apporté.

peo/rgh/Lma

EN CONTINU
notes connexes