vendredi 19 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Plus de 1 000 migrants en situation irrégulière ont été renvoyés à Cuba depuis le début de l’année

La Havane, 14 janvier (Prensa Latina) Les autorités du Ministère de l’Intérieur ont rapporté aujourd’hui que 1 115 migrants en situation irrégulière ont été renvoyés à Cuba au cours du mois toujours en cours. 

Un communiqué de presse de l’entité, publié sur son site Web, a précisé que la plupart des rapatriements ont été effectués par les garde-côtes des États-Unis, avec 970 personnes lors de six opérations.

Par voie aérienne, avec les 38 migrants en situation irrégulière rapatriés la veille, le nombre de personnes revenant des Bahamas s’élève à 129, tandis que 16 ressortissants ont été rapatriés des îles Caïmans.

Ces opérations ont été menées conformément aux accords migratoires conclus entre Cuba et les pays de la région.

D’après la note, le huit janvier dernier, dans la province occidentale cubaine de Matanzas, les gardes-côtes des États-Unis ont rapatriés le plus grand nombre de migrants en situation irrégulière en une seule opération lors de ces dernières années, avec un total de 273 personnes ayant participé à des sorties illégales du territoire insulaire.

Le président cubain Miguel Diaz-Canel a récemment déclaré sur Twitter qu’une relation migratoire normale entre son pays et les États-Unis contribuerait à réduire considérablement les flux migratoires irréguliers et leurs conséquences néfastes.

La nation caribéenne a réitéré dans divers contextes son engagement en faveur d’une migration sûre et ordonnée et a insisté sur les dangers de la migration irrégulière, qui fait de ces personnes des victimes d’enlèvements, d’accidents, d’extorsion et de trafic.

peo/oda/mks

EN CONTINU
notes connexes