lundi 22 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

L’ONU condamne l’attentat au Pakistan et exige le respect des religions

Nations Unies, 30 janvier (Prensa Latina) Le secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a condamné l’attentat-suicide dans une mosquée de Peshawar, au Pakistan, et a appelé à respecter le droit à la liberté de religion. 

Dans un communiqué publié par son porte-parole, Stéphane Dujarric, Guterres a qualifié d’abominable l’attaque contre le centre de culte qui a laissé un bilan préliminaire de 44 morts et 157 blessés.

La liberté de religion, la liberté de croyance et la possibilité de pratiquer son culte dans la paix sont des droits humains fondamentaux, a souligné Guterres.

Il a également adressé ses sincères condoléances aux familles des victimes et a souhaité un prompt rétablissement aux blessés.

Il a par ailleurs réaffirmé la solidarité de l’ONU avec le gouvernement et le peuple pakistanais dans leurs efforts pour lutter contre le terrorisme et l’extrémisme.

Selon des informations parues dans la presse, l’attentat s’est produit lorsqu’un kamikaze a fait exploser une bombe dans une mosquée de Peshawar, capitale de la province de Khyber Pakhtunkhwa.

Selon la police locale, l’explosion a été signalée pendant la prière de l’après-midi, alors qu’un grand nombre de fidèles se réunissaient.

Au moment des faits, environ 260 personnes se trouvaient encore à l’intérieur du temple, situé à proximité d’un immeuble de la police.

Plusieurs personnes ont été ensevelies sous les décombres après qu’une partie du bâtiment s’est effondrée à cause de l’explosion, a déclaré le commissaire de Peshawar, Riaz Mehsood.

L’organisation terroriste Tehreek-i-Taliban Pakistan (TTP) a revendiqué l’attentat.

peo/ode/ebr

EN CONTINU
notes connexes