jeudi 18 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

La Syrie déclare quatre provinces comme zones sinistrées

Damas, 10 février (Prensa Latina) Le gouvernement syrien a déclaré comme zones sinistrées les provinces d’Alep, de Lattaquié, d’Idlib et de Hama, les plus touchées du pays par le séisme.

La décision a été prise lors d’une réunion d’urgence du Cabinet après une visite du Premier ministre Hussein Arnous et de plusieurs ministres dans les zones touchées par la catastrophe naturelle.

Le ministre de la Santé, Hassan Al-Ghobash, a confirmé que le nombre de morts s’élevait à 1 347 et le nombre de blessés à 2 295.

En outre, plus de 1 400 morts et 3 500 blessés ont été confirmés par les équipes de secours dans les zones échappant au contrôle du gouvernement dans les zones rurales des provinces d’Idlib et d’Alep, à la frontière avec la Turquie.

L’ampleur de la catastrophe est considérable et des équipes médicales, des fournitures et des médicaments sont nécessaires pour sauver des vies et soulager les souffrances des personnes touchées par cette catastrophe humanitaire, a déclaré le responsable de la santé.

 

Il a précisé que la souffrance du personnel médical syrien n’était pas le résultat du tremblement de terre mais plutôt des sanctions occidentales en vigueur depuis 12 ans.

Hussein Makhlouf, ministre de l’administration municipale et chef du comité de secours, a révélé que 294 000 personnes s’étaient retrouvées sans abri et se trouvent actuellement dans plus de 20 abris installés au sein des écoles, des mosquées, des églises et des salles de sport.

En réponse à l’appel du gouvernement syrien, plus de 40 avions chargés d’aide humanitaire sont arrivés dans le pays en provenance de 13 pays.

jcc/livp/jcm/fm

 
EN CONTINU
notes connexes