lundi 22 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Le ministre cubain du Commerce extérieur en Colombie avec un large agenda

Bogota, 20 février  (Prensa Latina) Le ministre cubain du Commerce extérieur, Rodrigo Malmierca, tiendra une réunion officielle avec le ministre colombien du Commerce, de l’Industrie et du Tourisme, German Umaña, afin de renforcer les liens bilatéraux.

D’autres autorités de ce portefeuille et de l’Institut national de surveillance des médicaments et des denrées alimentaires (Invima) participeront également à la réunion.

Le fonctionnaire cubain, qui est arrivé ce dimanche dans le pays sud-américain pour une visite officielle visant à renforcer les liens commerciaux, de coopération et de fraternité entre les deux pays, rencontrera Carmen Caballero, présidente de Procolombia, et sera accompagné de Umaña.

Procolombia est l’agence gouvernementale chargée de promouvoir les exportations colombiennes, le tourisme international et les investissements étrangers dans ce pays d’Amérique du Sud.

Selon le programme de sa visite, qui durera jusqu’à mercredi prochain, le ministre cubain du commerce extérieur tiendra également une réunion avec les autorités de Bancoldex, la banque de développement pour la croissance des entreprises en Colombie.

Plus tard, il participera à une discussion avec des hommes d’affaires, Umaña et Caballero, sur le thème des perspectives des relations commerciales entre la Colombie et Cuba et un regard de la Colombie vers les Caraïbes.

Les deux pays ont établi des relations diplomatiques en 1902, après avoir obtenu leur indépendance définitive sur la base du respect mutuel et de l’observation du droit international.

Sur le plan commercial, elles disposent d’un accord de complémentarité économique, en vigueur depuis juillet 2001, qui couvre quelque 1 500 produits avec des préférences tarifaires en faveur de la Colombie et près de 1 000 en faveur de Cuba.

En novembre dernier, l’île et la Colombie ont relancé à La Havane la 12e Commission mixte économique et scientifique-technique, qui comprend une vingtaine d’initiatives sur le changement climatique, le genre, l’inclusion, l’innovation et la gestion des risques. À la fin de l’année dernière, à la suite d’un audit réalisé par le Centre national de santé animale de Cuba, la Colombie a obtenu l’autorisation d’exporter de la viande bovine, de la viande porcine, de la volaille, des produits laitiers et des dérivés de la viande, après la reconnaissance du système d’inspection officiel colombien comme équivalent au système cubain.

Pour le ministre Umaña, cette autorisation « permettra de promouvoir des relations économiques et commerciales basées sur les forces existantes et les opportunités identifiées entre les deux pays, et profitera sans aucun doute à nos peuples ».

jcc/npg/otf

EN CONTINU
notes connexes