dimanche 21 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Trois responsables du crime d’un militant communiste condamnés au Chili

Santiago du Chili, 21 février (Prensa Latina) Un tribunal chilien a condamné aujourd’hui à 10 ans de prison un policier des carabiniers et deux militaires pour l’enlèvement qualifié du militant du Parti communiste et dirigeant local Vicente Blanco Ubilla en 1973. 

Blanco, alors âgé de 37 ans, a été torturé dans le camp de prisonniers du Cerro Chena, l’un des centres de répression de la dictature pinochiste, puis emmené au pont du fleuve Maipo, où il a été criblé de balles et son corps jeté à l’eau. Son corps n’a jamais été retrouvé.

Pour ce fait, la Cour d’Appel de San Miguel, de la Région Métropolitaine, a condamné à 10 ans de prison l’ancien carabinier Hugo Medina et les anciens militaires Alfonso Faúndez Norambuena et Jorge Romero.

L’avocat plaignant, Francisco Bustos, représentant deux enfants de la victime, a annoncé la décision de faire appel pour demander et obtenir des condamnations plus importantes.

Bustos a soulevé la nécessité de tenir compte de la Convention internationale contre les disparitions forcées, qui stipule que ces crimes doivent être punis de peines proportionnelles à leur extrême gravité.

Selon un rapport de la Commission Valech publié en 2011, plus de 40 000 cas de crimes contre l’humanité ont été enregistrés dans le pays sous le régime d’Augusto Pinochet (1973-1990), dont au moins 3 200 meurtres et disparitions forcées.

peo/rgh/car

 
EN CONTINU
notes connexes